La connaissance n'est rien si elle n'est partagée.

LIRE EN LIGNE    Afficher !

Plus d'aperçus

Autour de la correspondance de Langlands locale p-adique pour GL2(Qp)

Le matériel présenté ici est une version détaillée d'un cours Peccot, donné en mai 2015 au Collège de France, basé sur un travail en collaboration avec Arthur-César Le Bras.


Le but du cours est d'expliquer une preuve de la conjecture de Breuil et Strauch, fournissant une réalisation géométrique particulièrement
élégante de la correspondance de Langlands locale p-adique pour GL_2(Q_p), dans la cohomologie cohérente de la tour de Drinfeld.


Les méthodes employées pour y parvenir sont assez variées: (Phi,Gamma)-modules, théorie de Hodge p-adique, analyse fonctionnelle p-adique, formes automorphes, cohomologie des courbes de Shimura, équations différentielles p-adiques,... Elles sont très largement inspirées des travaux monumentaux de Breuil, Colmez et Emerton, qui ont permis la compréhension de la cohomologie complétée de la tour des courbes modulaires.

Détails

Gabriel Dospinescu
Ancien élève de l'Éns, agrégé de mathématiques, il a effectué son doctorat à l'École Polytechnique, sous la direction de P. Colmez et de G. Chenevier sur les Actions infinitésimales dans la correspondance de Langlands locale p-adique.
En 2012, il devient Agrégé préparateur à l'École Normale Supérieure de Lyon. Il est actuellement chargé de recherche CNRS à l'Éns de Lyon au laboratoire Umpa - Umr 5669.
Il s'intéresse aux représentations galoisiennes p-adiques et leursliens (restant très largement conjectural) avec les représentations des groupes de Lie p-adiques.

Écrivez votre propre avis

Seuls les utilisateurs qui se sont identifiés peuvent faire partager leurs remarques. Veillez vous identifier ou vous enregistrer